Plage et photo à Pornic, Saint Michel Chef Chef

You are currently viewing Plage et photo à Pornic, Saint Michel Chef Chef
Coucher de soleil sur le port de Tharon en Loire Atlantique

L’odeur de la marée basse, le bruit des vagues qui claquent contre les rochers, l’odeur des galettes qui s’échappe de la fabrique dans le centre de Saint Michel Chef Chef: pour moi, ça c’est les vacances !

Pêcheries au coucher du soleil à Saint Michel Chef Chef en Loire Atlantique

Il faut dire que j’ai séjourné de nombreux étés ici durant mon enfance. J’en ai passé des heures à pêcher entre les rochers, me lacérant les pieds dans mes sandales méduse (sans jamais rien ramener de comestible), à jouer à l’ombre des pins du Bois-Roy ou encore à tacher mes t-shirts en mangeant des glaces de la fraiseraie au pied du château de Pornic.

Les vacances de Monsieur Hulot

Il y a quelque chose de magique à retrouver les lieux de son enfance avec ses propres enfants.
En revenant de la plage, chargés comme des mulets, l’on se surprend à penser  : “tiens, l’aire de jeux n’a pas tant changé que ça”,” les pêcheries sont toujours là et il y a même une Fraiseraie à Tharon maintenant “!
Puis on se rend compte peu à peu que nos enfants apprécient les mêmes choses que celles que nous aimions 30 ans auparavant : faire du cerf volant à marée basse, se laisser emporter par les vagues (ce qui revient à remplir intégralement son maillot de bain de sable), construire des châteaux puis les agrémenter de coquillages (et utiliser cela comme prétexte pour déclencher une bataille sans merci d’algues dégoûtantes).
On se sent tellement “en phase” avec le lieu et les événements… exactement là où l’on doit (et ou l’on veut) être: ça fait un bien fou.

C ‘est en photographiant le coucher de soleil sur les pêcheries la veille de notre départ que je me suis dit: Et si c’était ça le secret finalement ? Vivre des moments comme ça : simples, tous ensemble et dans une région qu’on aime.

Partager une bonne table, disputer une partie de ping pong endiablée, faire un tour en vélo le long de la plage à la tombée de la nuit, se faire une session de shopping sur le port et la terminer en buvant un café pour éviter l’averse : et si c’était ça la définition des vacances, de la famille et de la vie en fait !

MES PETITS SPOTS FAVORIS

– Le Gohaud et les terres rouges : j’adore le côté sauvage de ces plages : les rochers y côtoient le sable aux couleurs chaudes et pour que le tableau soit parfait quelques pins viennent ponctuer le décor ça et là.

Préfailles et la  Pointe Saint Gildas : ma balade préférée au départ de Préfailles. On y emprunte le chemin des peintres, aperçoit la roche percée puis on gagne la pointe saint Gildas par la côte . Si l’on peut arriver au coucher de soleil c’est encore mieux !

– Le centre de Pornic : quelle que soit sa durée notre séjour  est toujours ponctué d’une virée à Pornic. L’idée est de flaner sur le port, faire quelques achats

-Le serpent d’Océan à Saint Brévin

Planète sauvage: l’expédition à planète sauvage a été un highlight de notre séjour. Les yeux écarquillés pour les petits et les grands.

– Les glaces de la fraiseraie parfum fraise, évidemment : bien que nos mains soient pas mal encombrées au retour de la plage on trouve toujours une petite place pour une glace à la fraiseraie. Un rituel instauré par les enfants pour le grand plaisir des parents.

TO DO LIST

-J’ai le pied marin d’un alsacien et je n’ai jamais rien ramené d’intéressant suite à une pêche à Pied alors je pense qu’il est grand temps d’y remédier ! La prochaine fois, c’est promis, je participerais à l’une des pêches à pied encadrée organisée par l’office de tourisme
-Passer une marée haute dans une pêcherie
-Faire du char à voile à Tharon
-Voir le port du Collet

Cet article est extrait du magazine de destination de l’Office de tourisme de Pornic édition 2021 auquel j’ai eu la chance de contribuer dans une double page, vous pouvez en voir un aperçu ci-dessous:

Laisser un commentaire